Ulcere-de-jambe.com
 
   
   
 
Nettoyage : à éviter

ulcere Pas d'antiseptiques
 

Ils sont toxiques pour les cellules de la cicatrisation, peu ou pas efficaces sur les bactéries présentes dans la plaie. Sur la peau périphérique, souvent fragile, ils peuvent entraîner des irritations majeures et des allergies. Ils augmentent le risque d'infection grave en sélectionnant des germes résistants.

ulcere Pas de séchage de la plaie
 

Il peut s'avérer douloureux et va à l'encontre du concept de la thérapie humide. Il peut entraîner douleur ou lésion tissulaire.

ulcere Pas de lavage sur les désépidermisations
 

Mis à part les cas de souillure manifeste (résidus de pansement, exsudat gênant l'évaluation de la plaie), le lavage ne se justifie pas car il est douloureux et agressif pour les cellules vivantes. Si possible, on respecte l'exsudat, riche en facteurs de croissance.

 



Ne pas sécher, pas d'antiseptiques locaux

   
   
   
Question - Réponse
   
Pourquoi mon infirmier ne désinfecte-t-il pas mon ulcère ?
 
Un ulcère a un environnement bactérien naturellement favorable à la cicatrisation. Les germes présents dans la plaie assurent une détersion de la plaie (un « nettoyage » des parties mortes) et protègent la plaie des autres germes qui pourraient venir infecter la plaie.

La désinfection de la plaie détruirait ces germes utiles et favoriserait l’installation de germes dangereux. De plus, une désinfection est inefficace sur un germe dangereux installé dans la plaie. Enfin, les antiseptiques utilisés peuvent détruire certaines cellules de reconstruction du derme et de l’épiderme.

On ne désinfecte donc jamais un ulcère. En cas d’infection dangereuse, on traite par antibiothérapie par voie générale (antibiotiques en comprimés ou injectés) mais jamais localement.